FONDS ADMINISTRATIF ET PUBLICATIONS OFFICIELLES

 

Les publications officielles sont produites par ou pour des organismes gouvernementaux ou internationaux : documents officiels des ministères et organismes publics, rapports d'activité, rapports annuels, statistiques, données financières officielles d'organismes publics.

/img/picture-not-found.svg
45 médias

Lavoir Saint Isige ou lavoir de Lancrel, entretien et réparations (1864-1897) : correspondance, pétitions ; amélioration de l'aménagement, cession de terrain entre la ville et l'asile d'aliénés départemental (30 octobre 1872-31 juillet 1876) : convention de cession, plans, devis estimatif ; établissement d'un étendage et dallage du sol (18 mars - 9 avril 1878) : devis, délibération, quittance, gestion (1880-1898) : règlement, pétition des habitants de Lancrel.

1M/10 , 1868-1897  
/img/picture-not-found.svg
1 média

Extrait de la matrice cadastrale des propriétés bâties (cases 481-1115), folio 558.

1G/29 , 1825-1911  

Parcelle A180

De 1825 à 1852, la maison (cour et sol), ainsi que le jardin appartiennent à Douville, Maître d'écriture, rue de Cazault. À partir de 1853 jusqu'en 1872, la maison incombe à son fils Pierre Armand Douville, payeur de l'asile des aliénés. Ils sont également rentier et possèdent d'autres propriétés : trois maisons rue de Cazault, une rue Saint-Blaise, une ruelle des Poulies, une à la sénatorerie, ainsi que quelques pièces de labours et prés au lieu-dit les Ruisseaux.

/img/picture-not-found.svg
1 média

Extrait de la matrice cadastrale des propriétés bâties (cases 481-1115), folio 600.

1G/29 , 1825-1911  

Parcelle A180

En 1880-1882, la maison (cour et sol), ainsi que le jardin sont achetés par Adrien Lhermier, juge suppléant au tribunal civil d'Alençon, qui demeure au 4 rue de Bretagne. Il est également rentier et propriétaire quatre maisons dont deux sont situées dans la rue Cazault. Les autres sont localisées Place d'Armes, rue de l'Émulation, Ruelle des Poulies, Rue de Bretagne, ainsi que quelques pièces de labours et de prés implantées au lieu-dit "Les ruisseaux"