GUERRE 1914-1918 712 résultats (8ms)

/medias/customer_2/Exposition/Guerre14-18/Sepultures/Cimetiere_StLeonard/IMG_3927_jpg_/0_0.jpg
5 médias

Cimetière Saint-Léonard, les sépultures des tirailleurs algériens, marocains ou tunisiens : photographies Eric FRANCOIS, (AMA).

 

Dans le même carré quelques stèles des régiments de tirailleurs algériens, marocains ou tunisiens, soldats des colonies françaises. Elles se reconnaissent par la forme particulière arrondie, propre au style hispano-mauresque avec un bout pointu évoquant la coupole d'une mosquée. Dans le respect de la religion musulmane, les sépultures sont orientées Sud-Ouest-Nord-Est, de façon à ce que le visage du soldat soit tourné vers la Mecque.  Elles sont gravées du croissant musulman suivi d'une arabesque, d'un verset du coran, des noms, de l'indication des régiments et de la date du décès.

/img/picture-not-found.svg
1 média

Monument aux morts, appel aux souscriptions (1919-1921) : affiche, listes nominatives de souscriptions, correspondance, reçus ; concours (1921) : délibération, correspondance, programme ; mise en place d'un comité du monument aux morts (1921) : correspondance ; inscriptions des noms : livre d'or de la ville d'Alençon, demandes des familles (1920-1938), listes nominatives (1921-1922), état nominatif des militaires ou victimes civiles inhumés dans le cimetière d'Alençon et demandés par les familles(sd) ; exécution et entretien (1921-1933) : correspondance, devis, plans, factures ; commission pour l'esthétisme du projet (1933-1936) : correspondance, arrêté préfectoral ; inauguration (12 novembre 1922) : plan de table sous la coupole de la Halle au blé ; projet de reconstruction du monument aux morts suite au bombardement du 9 juin 1944 (1944-1953). : correspondance, articles de presse, cartes postales, notification d'indemnité, feuillet dommages de guerre.

1M/3 , 1919-1953  
/medias/customer_2/Exposition/Guerre14-18/Sepultures/Cimetiere_StLeonard/IMG_3909_jpg_/0_0.jpg
9 médias

Cimetière Saint-Léonard, ensemble de stèles des pays membres du Commonwealth : photographies Eric FRANCOIS, (AMA).

 

De l'autre côté, un ensemble de stèles des pays membres du Commonwealth, toutes semblables, un style de tombes uniformes, un rectangle de pierre blanche convexe sur lequel est gravé un détail qui identifie l'origine nationale du soldat : une feuille d'érable pour les canadiens, l'arme du bataillon tel que l'insigne de l'Infanterie légère de l'Oxfordshire et du Buckinghamshire, le corps de service de l'armée royale ainsi que sa devise militaire « honi soit qui mal y pense »&Le nom, le rang et les armes de l'unité du soldat sont ensuite indiqués, généralement suivis d'une croix  (excepté pour ceux dont on ne connaît pas la confession). Certaines pierres tombales portent en plus une mention supplémentaire que les familles ont faite apposer.